Le Palais des Congrès célèbre la Saint-Patrick et la culture celtique

Le Palais des Congrès de Paris va rendre un hommage digne de ce nom à la culture celtique en célébrant, le 7 mars 2014, la Saint-Patrick, la fête du saint patron irlandais. Les meilleures troupes irlandaises, écossaises et bretonnes sont attendues et le spectacle s’annonce exceptionnel.

Le Palais des Congrès va hisser bien haut les couleurs de la culture celtique en mars prochain à l’occasion de la Saint-Patrick. Le show s’annonce grandiose puisqu’il prévoit trois heures de spectacle et 60 artistes sur scène (chanteurs, danseurs et musiciens) et parmi eux, les meilleures formations irlandaises, écossaises et bretonnes.

Pour cette Saint-Patrick 2013, carte blanche a été donnée au Bagad de Lann-Bihoué qui fête ses 60 ans d’existence cette année. Cette célèbre formation est l’une des figures de proue les plus emblématiques de la culture celtique. Bagad de la Marine nationale, fondé en 1952 sur la base aéronautique navale de Lann-Bihoué, près de Lorient, il est le seul Bagad militaire français et professionnel encore existant. Il est composé d’une trentaine de sonneurs.

Autour du Bagad de Lann-Bihoué ce soir-là, le public pourra applaudir une belle affiche, en commençant par les rockers bretons de Soldat Louis. Très connus pour leur chanson Du Rhum, des femmes… sortie à la fin des années 80, les musiciens de Soldat Louis ont été un peu vite catalogués dans la catégorie « chansons à boire ». En fait, leurs créations, mélange de rock et de musique traditionnelle, au style résolument ancré dans l’univers marin, composent un répertoire plus confidentiel fait de chansons nostalgiques, humoristiques ou engagées, et de textes plus délicats.

Également ce soir-là sur la scène du Palais des Congrès, les musiciens et danseurs irlandais du Celtic Dances, The Scottish Pipe, l’un des meilleurs « Pipe band » de musique écossaise, le Cercle des danseurs du Croisty (élu meilleur Cercle de danse bretonne en 2010) et des invités exceptionnels :  les chanteurs d’I Muvrini. Créé par Alain et Jean-François Bernardini, I Muvrini est un groupe de musique corse qui chante la tradition et la culture insulaire, tout en s’ouvrant aux musiques du monde. Cette formation a raflé 8 disques d’or, deux Victoires de la musique et bénéficie aujourd’hui d’une renommée internationale.

C’est donc un plateau de grande qualité qui se réunira autour du Bagad de Lann-Bihoué, le 7 mars 2014, pour la Saint-Patrick au Palais des Congrès de Paris.

Plus d’infos sur le site officiel du Palais des Congrès : viparis.com/

Au Palais des Sports : « 1789 Les Amants de la Bastille »

Les amateurs de grands spectacles musicaux modernes vont être comblés : la comédie musicale 1789 Les Amants de la Bastille fait son grand retour sur la scène du Palais des Sports de la Porte de Versailles à partir du 7 novembre 2013.

Ils avaient déjà réalisé ensemble Les Dix commandement, Le Roi Soleil et Mozart, l’opéra rock. Dove Attia et Albert Cohen, accompagnés cette fois-ci de François Chouquet, présentent le fruit de leur nouvelle collaboration, 1789 Les Amants de la Bastille, dont la mise en scène et les chorégraphies ont été confiées à Giuliano Peparini.

Les Amants de la Bastille est une histoire musicale d’amour et de révolution, sur laquelle souffle un vent de fraternité et de liberté. L’histoire nous projette à l’été 1789, et notamment le 26 août, date de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. La famine et le chômage dévastent villes et campagnes, alors que toute une génération rêve d’un monde nouveau… Et  la révolte gronde.

Dans cette atmosphère, un jeune paysan révolutionnaire et une jeune fille, dame de compagnie de Marie-Antoinette et sous-gouvernante des enfants royaux, vont tomber follement amoureux… Issus de deux mondes qui se détestent et s’affrontent, ils vont pourtant s’aimer passionnément. Mais l’union d’Olympe et Ronan semble impossible jusqu’à ce qu’ils soient emportés par le tourbillon de la Révolution.

Les deux héros que tout oppose, pris dans les intrigues les plus folles, vont croiser sur leur chemin Louis XVI, Marie-Antoinette, Mirabeau, Danton, Robespierre, le journaliste Camille Desmoulins… et toutes les grandes figures de la Révolution. Une aventure qui les mènera un matin du 14 juillet 1789 au pied de la Bastille pour y vivre l’évènement qui marquera l’émergence d’un monde nouveau.

Ce spectacle, bâti sur une histoire de pure fiction, est une somptueuse fresque musicale et romantique. La formidable mise en scène de Giuliano Peparini n’y est pas pour rien, qui présente des tableaux de toute beauté, avec pour point d’orgue la prise de la Bastille.

A noter également les musiques, signées Rod Janois, Jean-Pierre Pilot, Olivier Schultheis, William Rousseau et Dove Attia, certaines déjà très célèbres puisque la chanson Ça ira mon amour, premier single du spectacle, s’est retrouvée en tête des ventes dès sa sortie en 2012.

Parmi les visages et les voix de la troupe, on reconnaitra Louis Delors (l’un des finalistes de la saison 1 de l’émission The Voice) qui endosse ici le costume de Ronan, le paysan révolutionnaire, et Camille Lou, qui se glisse dans la peau d’Olympe. Ils sont entourés de Rod Janois,  (Camille Desmoulins, la plume de la Révolution), Roxane Le Texier, (Marie-Antoinette), Sébastien Agius (Maximilien Robespierre, avocat et député aux États généraux), David Ban (Danton), Matthieu Carnot (Lazare), Nathalia (Solène) et Yamin Dib (Auguste Ramard).

Depuis la création des Amants de la Bastille en 2012, la troupe s’est produite au Palais des Sports avant de partir en tournée. Elle est de retour à Paris à partir du 7 novembre pour le plus grand plaisir des amateurs de comédies musicales.

Plus d’infos sur le site officiel du Palais des Sports : palaisdessports.com
Plus d’infos sur le site officiel du spectacle : www.1789lesamantsdelabastille.fr/
(© photo : Gautier Pallancher)

Garou au Casino de Paris : retour aux sources du blues

Garou sera au Casino de Paris les 19 et 20 novembre 2013 pour présenter en live son nouvel album de reprises Rythm’ and blues. Un clin d’œil du chanteur québécois à une période de sa vie qu’il n’a jamais oublié : celle où il jouait dans les bars.

Le nouvel album de Garou, Rythm’ and Blues, est composé de reprises en français ou en anglais de grands tubes habillés de blues. Pour la réalisation de ce septième album, le chanteur québécois a voulu renaître avec une période de sa vie qu’il affectionne particulièrement, celle où il chantait dans les bars, et s’est entouré de musiciens exceptionnels et notamment du guitariste et bassiste Eric Appapoulay, du batteur Cassel the Beatmaker et de l’ingénieur du son David McEwan.

Sur Rythm’ and Blues, Garou reprend quelques grands standards, comme le célébrissime I put a spell on you, ou If I Ain’t Got You, de la chanteuse américaine Alicia Keys, ou encore des reprises plus étonnantes de grands tubes français réinterprétés façon blues, tels Le Jour se lève (célèbre tube d’Esther Galil), la merveilleuse Marie-Jeanne (interprétée autrefois en France par Jo Dassin), Quand tu danses (de Gilbert Bécaud) ou Sur la route (de De Palmas).

C’est cet album que Garou présentera en live au Casino de Paris les 19 et 20 novembre 2013 lors d’un concert qui devrait véritablement charmer les amateurs de Rythm’ and Blues… et même les autres puisque Garou reprendra également ses grands succès.

Cet album est un retour aux sources pour Garou qui a commencé sa carrière en chantant dans les bars. C’est d’ailleurs dans l’un deux qu’il a été repéré par Luc Plamandon qui l’a engagé pour jouer le rôle de Quasimodo dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris. La chanson Belle le propulsera en bonne place dans le cœur des Français et lui offrira un prix aux World Music Awards et aux Victoires de la musique.

Car si les plus jeunes viennent de le découvrir grâce à son statut de coach dans l’émission der TF1 The Voice, Garou a déjà une longue carrière derrière lui, et n’a cessé depuis Belle, d’enchaîner les albums : en solo, avec les albums SeulReviens, Garou, Piece of my soul, Gentleman cambrioleur, Version intégrale; ou en duo, notamment avec Céline Dion, dans Sous le vent, ou avec Michel Sardou pour Les Rivières de notre enfance

Si vous êtes fans de Rythm’ and blues, rendez-vous au Casino de Paris avec Garou, en attendant son huitième album qui devrait sortir très prochainement. La première partie est assurée par Amélie Veille (nominée pour la Chanson de l’année à l’ADISQ, l’association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo).

Plus d’infos sur le site officiel du Casino de Paris : www.casinodeparis.fr/

L’Olympia « normal  » de Laurent Gerra

L’humoriste et imitateur Laurent Gerra sera sur la scène de l’Olympia du 29 novembre au 21 décembre 2013 pour présenter son « Spectacle normal », entouré des musiciens du Grand Orchestre de Fred Manoukian. Fous rires en prévision.

Envie de vous divertir et de terminer l’année sur un grand éclat de rire ? Alors rendez-vous à l’Olympia fin novembre où Laurent Gerra fait son show accompagné du big band dont il rêvait, le Grand Orchestre de Fred Manoukian.

Pendant deux heures que dure le « Spectacle normal » de l’humoriste, Laurent Gerra fait découvrir ou redécouvrir ses voix de prédilection mais également quelques imitations inédites, comme celle de François Hollande. Personnalités politiques, du spectacle et de la télévision, tout le monde y passe et en prend pour son grade, et notamment :  Jack Lang, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Céline Dion, Francis Cabrel, Vincent Delerm, Etienne Daho, Benjamin Biolay, Jeanne Moreau, Alain Delon, Fabrice Luchini…

Tout au long d’un show désopilant, Laurent Gerra égratigne, étrille, renoue avec l’humour vache qui a fait son succès et semble s’amuser autant que son public qui en redemande.

Le spectacle est à la fois très drôle, teinté d’une ironie subtile, mais également tendre et émouvant, notamment lorsque l’humoriste s’offre une parenthèse de tendresse en rendant hommage aux artistes de légende de la chanson française en se glissant dans la peau de ses idoles d’autrefois : Léo Ferré, Charles Trenet, Yves Montand, Serge Reggiani, Henry Salvador, Georges Brassens, Gilbert Bécaud, Claude Nougaro, Serge Gainsbourg…

Laurent Gerra, qui fêtera bientôt ses 25 ans de carrière, est un amoureux du music-hall et ça se voit, notamment dans ce « Spectacle normal » qui mêle sketches, parodies, chansons, hommages, et qui bénéficie de la belle présence de la vingtaine de musiciens du Grand Orchestre de Fred Manoukian. Résultat, plutôt qu’un numéro d’imitations, c’est un véritable show, drôle, très enlevé et plein de surprises que propose l’humoriste à son public. Une excellente soirée en perspective et une belle occasion de se mettre d’excellente humeur à quelques jours des fêtes de fin d’année.

Plus d’infos sur le site officiel de l’Olympia : www.olympiahall.com/

Théâtre Mogador : les Soul Men en concert

L’atmosphère sera Soul le 25 novembre 2013 au Théâtre Mogador qui reçoit les trois crooners des Soul Men pour un concert exceptionnel.

Les fans de soul music vont être comblés : le Théâtre Mogador accueille en novembre prochain, le temps d’une soirée, trois merveilleuses voix de la Soul, en l’occurrence celles de Vigon, Erick Bamy et Jay, réunis sur un album et maintenant pour un live, sous le nom des Soul Men.

Les trois amoureux de black music, véritables bêtes de scène, ne sont pas inconnus du public et chacun a déjà un solide parcours artistique derrière lui. En commençant par Vigon, accro au rythm’ & blues depuis les années 60, et dont la carrière de chanteur, commencée au Maroc, s’est poursuivie à Paris et notamment au Golf Drouot. Il est revenu sous les projecteurs récemment en devenant la personnalité emblématique de l’émission The Voice en 2012. Erick Bamy a été quant à lui le choriste et la doublure vocale de Johnny Halliday pendant 27 ans, avant d’être, en 2010, finaliste de l’émission La France a un incroyable talent. Enfin, Jay est l’ancien leader du célèbre groupe de la fin des années 90, Les Poetic Lover.

Si leurs personnalités sont différentes, les trois artistes, que la télévision a remis sous les projecteurs médiatiques, ont une passion commune : la soul music. Ainsi, ils ont décidé de se réunir pour un album de reprises qui propose des grands standards américains et français revisités et habillés façon soul, tels Feelings, Ain’t no Sunshine, Unchained Melody, What I’d Say, Sitting On The Dock Of The Bay, Les Moulins de mon cœur ou Quand les hommes vivront d’amour.

Leurs voix chaudes, leur maîtrise vocale, et des reprises bien ficelées ont immédiatement séduit le cœur du public :  l’album a fait un véritable carton et s’est retrouvé Disque d’or en quelques semaines.

Devant le succès, les trois Soul Men ont donc décidé de partir en tournée. C’est dans ce cadre qu’ils feront halte au Théâtre Mogador le 25 novembre prochain où ils ont bien l’intention d’entrainer leur public dans l’Amérique de la soul, du côté de Memphis et Detroit, pour un soirée d’anthologie.

Plus d’infos sur le site officiel du Théâtre Mogador : www.stage-entertainment.fr/theatre-Mogador

Théâtre Porte-Saint-Martin : « Le Soldat rose » reprend du service

C’est l’une des très bonnes nouvelles théâtrales de cette fin d’année : le merveilleux conte musical de Louis Chédid et Pierre-Dominique Burgaud, Le Soldat rose, qui a déjà séduit des milliers d’enfants et de parents, fait son grand retour au Théâtre de la Porte Saint-Martin du 20 octobre au 3 novembre 2013.

Betty Quette, le roi et la reine, cousin Puzzle et toute la bande du Soldat rose se préparent à faire leur grand retour sur scène. Une excellente nouvelle pour les amateurs de sorties en famille, et pour ceux qui veulent découvrir ou redécouvrir avec le même bonheur ce conte musical pop rock haut en couleurs « destiné aux enfant et à ceux qui le sont restés ».

Le Soldat rose, c’est l’histoire d’un enfant, Joseph, qui en a assez du monde des adultes qu’il trouve trop étriqué, et qui décide un beau jour de se réfugier dans un grand magasin pour vivre avec les jouets. Alors que la nuit tombe, les jouets commencent à s’animer… et se rassemblent pour observer ce nouveau visiteur inconnu. Et c’est la « voix du grand magasin » qui conte l’histoire au public.

Le Soldat rose, c’est un extraordinaire univers musical et visuel, bourré de charme, plein de couleurs et de poésie. Et c’est à Corinne et Gilles Benizio (plus connus sous les noms de Shirley et Dino) qu’a été confiée la mise en scène. Autant dire que les deux artistes n’ont pas manqué d’ajouter leur touche farfelue, leur énergie et leur talent à ce conte magique.

Ce nouvel opus met en scène une belle troupe de comédiens-chanteurs accompagnés de six musiciens. C’est un jeune auteur compositeur Jérémy Charvet, qui endosse le rôle du Soldat Rose. Il est entouré de : Anne-Sophie Picard (Beztty Quette), Solèn Le Pierres (la reine/La panthère), Juliette d’Arbanville (la fiancée/Asia), Lauri Lupi, (le roi/l’homme de ménage), Antoine Deklerck (le gardien de nuit/conducteur de train), Carole Sauret (le petit Joseph) et Florent Williamson (le cousin Puzzle/petit chimiste).

A sa sortie, Le Soldat rose avait fait un triomphe au Casino de Paris et au Palais des Congrès, avant de partir pour une tournée en 2008, tandis que 400 000 albums étaient vendus, qu’il décrochait deux Victoires de la musique, et que, de leur côté, Shirley et Dino recevaient le Globe de Cristal de la meilleure comédie musicale 2009. Autant dire que le retour du » fameux » Soldat, comme un cadeau de Noël avant l’heure, s’annonce déjà sous les meilleurs auspices.

Plein d’originalité et de surprises, ponctué de scènes délicieuses, inondé de couleurs, Le Soldat Rose, en passe de devenir culte pour toute une génération de bambins, est un bonbon qui se déguste sans modération.

Plus d’infos sur le site officiel du Théâtre de la Porte Saint-Martin : www.portestmartin.com/

Irish Celtic au Palais des Congrès : danse avec l’Irlande

La troupe des danseurs d’Irish Celtic vous propose d’embarquer pour un voyage étourdissant et explosif dans l’histoire de l’Irlande, le 2 février 2014, à 17 heures, au Palais des Congrès de la Porte Maillot. Un grand bol d’Eire en perspective.

Des costumes étonnants, des danseurs de claquettes époustouflants, des chorégraphies millimétrées… c’est un spectacle plein de rythme et de chaleur que propose la troupe Irish Celtic en février prochain Porte Maillot. Un spectacle unique, de plus de 2 heures, avec une trentaine d’artistes sur scène, qui va faire vibrer le Palais des Congrès au rythme des danses et musiques irlandaises.

Plus qu’un spectacle de danses, Irish Celtic raconte une histoire, celle de l’Irlande et de Paddy, un vieil alcoolique propriétaire d’un Pub qu’il voudrait bien léguer à son fils. Mais devant l’insouciance de son rejeton, Paddy veut d’abord que celui-ci apprenne l’histoire et la culture de son pays. Le vieil Irlandais va donc lui conter l’histoire et les légendes de sa terre, lui parler du Titanic, du dernier des Mohicans, de Braveheart… Un récit illustré de différents tableaux épatants.

Troupe de danses traditionnelles, Irish Celtic puise ses inspirations dans les légendes celtiques et la culture populaire irlandaise. Musiciens, danseuses et danseurs, sélectionnés parmi les meilleurs, évoluent sous la houlette de Denise Flynn et Jim Murrihy, pour les chorégraphies, Toby Gough pour la direction artistique et Anthony Davis pour la direction musicale. Vous serez estomaqués devant les jeux de jambes époustouflants, les corps droits dansant dans un alignement parfait, les prestations qui confinent parfois au sport de haut niveau. Pas étonnant toutefois lorsque l’on sait que la plupart des danseurs ont déjà fait leurs armes dans des précédents spectacles comme Lord of the Dance ou Riverdance.

Avec sa belle histoire, son ambiance de pub, ses musiciens qui jouent en live (pas de bande son), et ses danseurs qui livrent de véritables performances, le spectacle Irish Celtic  joue à fond la carte de l’authenticité, recrée sur scène avec bonheur l’atmosphère conviviale et toute la magie de l’Irlande… et s’impose en digne ambassadeur de l’île d’émeraude.

Plus d’infos sur le site officiel du Palais des Congrès : www.viparis.com/

Foire d’automne 2013 : « Vous allez adorer hiberner »

C’est sur les thèmes d’un hiver cocooning, du confort et de l’art de vivre, que se tiendra la Foire d’automne, du 25 octobre au 3 novembre 2013, au Parc des Expositions de la porte de Versailles. L’occasion de découvrir les nouvelles tendances dans tous les secteurs et de faire le plein de bonnes idées avant les fêtes de fin d’année en suivant le slogan de cette 8e édition : « Vous allez adorer hiberner ».

A partit du 25 octobre prochain et pendant 10 jours, la Foire d’automne vous propose à la fois de prendre soin de vous et de vous créer un espace chaleureux et accueillant pour l’hiver. Pas moins de 400 exposants seront présents pour faire découvrir aux milliers de visiteurs attendus Porte de Versailles leurs innovations, leurs produits, et toutes les nouvelles tendances en matière de dégustation, bien-être, santé, beauté, jardin, coachings, vins, gastronomie, voyages, loisirs créatifs, artisanat, ameublement, construction…

Guidés par des professionnels, vous pourrez trouver bons plans et bonnes idées, bénéficier d’astuces et conseils, pour vous, vos proches, votre intérieur et même vos extérieurs. Avant de faire vos emplettes dans un Parc des Expositions métamorphosé en immense magasin. Et pour en savoir plus sur le domaine qui vous intéresse particulièrement, la Foire d’automne a prévu de nombreux ateliers ludiques et gratuits animés par des professionnels.

Sortie familiale par excellence, la Foire d’automne 2013 propose également de nombreuses animations, notamment pour ses jeunes visiteurs qui pourront admirer les sculptures géantes en glace de Gérard Taurin, meilleur ouvrier de France glacier 2000 et champion du monde en 2003. Tandis que les tout-petits découvriront la clinique des ours en peluche grâce aux consultations gratuites d’Automates et poupées.

Plus loin, les maquilleurs de l’ITM feront des démonstrations,  l’équipe d’experts de Voix Off Agency proposera de s’entraîner au doublage de films, tandis que le public pourra aussi tenter de nouvelles expériences venus du froid au cœur de l’espace « On the rock ».

La directrice du salon, Sandra Vernier, l’assure  : « La Foire d’Automne est devenue le premier événement consacré avec succès à tous les plaisirs du cocooning. »  Alors si vous voulez vous installer un petit nid douillet, si vous rêvez de bien-être et de confort, rendez-vous à cette 8e édition de la Foire d’automne.

Plus d’infos sur le site officiel du Parc des Expositions : www.viparis.com
Plus d’infos sur le site officiel du Salon : www.foiredautomne.fr/