Au musée d’Orsay : la « Passion française » de Marlene et Spencer Hays

Le musée d’Orsay présente jusqu’au 18 août 2013 « Passion française », une exposition temporaire exceptionnelle d’œuvres issues de la collection de Marlene et Spencer Hays, deux américains amateurs d’art et amoureux de la culture française.

L’exposition temporaire « Passion française », présentée tout l’été au musée d’Orsay, va permettre au public de découvrir des œuvres majeures d’artistes universellement connus, mais aussi quelques trésors plus secrets.

Toutes les œuvres présentées sont issues de la collection de Marlene et Spencer Hays, un couple d’amateurs d’art américains qui voue une véritable passion à la culture et à l’art français. Ainsi, dès les années 70 et pendant plusieurs décennies, tous deux ont constitué un ensemble exceptionnel d’œuvres du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Peintures, sculptures, dessins, livres rares… ont envahi toutes les pièces de leurs résidences de Nashville et de New-York. Et c’est donc à titre exceptionnel que Marlene et Spencer Hayes ont décidé de dégarnir leurs murs afin de permettre aux visiteurs du musée d’Orsay de découvrir des chefs-d’œuvre de l’art français, de retour dans le pays où ils ont été créés.

Ce sont les liens d’amitié qui ont été tissés entre le couple Hayes et Guy Cogeval, le président des musées d’Orsay et de l’Orangerie, qui ont permis la présentation de cette exposition étonnante.

Le public pourra notamment découvrir le septième panneau des Jardins publics d’Édouard Vuillard, dont le musée d’Orsay conserve déjà cinq des neufs panneaux, mais aussi des œuvres de Bonnard, de Ranson, de Roussel, des peintures  de Vuillard, des panneaux décoratifs de Maurice Denis ainsi que deux chefs-d’œuvre symbolistes de Redon.

L’exposition temporaire fait une belle place aux années 1860 et à la période impressionniste en présentant des œuvres signées Fantin-Latour, Tissot, Caillebotte, Berthe Morisot, Eva Gonzales.

Au fil de cette « Passion française », les visiteurs pourront également admirer des œuvres de Derain, Matisse et Modigliani, sans oublier l’un des fleurons de l’exposition, une toile de Fernand Pelez, Grimaces et misère, les saltimbanques, première pensée d’un tableau monumental conservé au Petit Palais.

À noter qu’avec cette exposition, la plupart de ces œuvres retournent pour la première fois en France, dans leur pays de création.

Musée d’Orsay : 5, quai Anatole-France, 75007 Paris. Tel : 01 40 49 48 14
 
> Plus d’infos
Crédits photo : Musée d’Orsay

Montmartre : Flânerie sur la Butte

Découvrir Paris, ce n’est pas seulement visiter les musées ou les expos, c’est aussi prendre le temps de flâner dans les quartiers emblématiques de la capitale, à l’image de Montmartre, l’un des symboles de la ville lumière, à l’atmosphère unique.

Montmartre est l’un des sites touristiques les plus renommés de la capitale. Des milliers de visiteurs affluent chaque année vers ce quartier de Paris qui fourmille de lieux de spectacles et cabarets célèbres (Le Moulin Rouge, Le Lapin Agile, Le Chat noir…), de musées (l’espace Dali, les maisons de Dalida et d’Erik Sati, le musée Montmartre) et d’endroits populaires (Barbès, la place du Tertre, le marché Saint-Pierre…).

Mais Montmartre, c’est aussi et surtout la célèbre Butte et sa merveilleuse Basilique du Sacré-Cœur, le point culminant de Paris à plus de 130 mètres. On y accède par un funiculaire mais les plus sportifs peuvent emprunter l’escalier de 222 marches.

Ce quartier pittoresque, haut en couleurs, est très prisé des visiteurs tant il est agréable de se promener dans les ruelles pavées, de chiner dans les nombreuses boutiques, de contempler les galeries,  de faire halte sur la place du Tertre, célèbre dans le monde entier pour ses peintres, ses portraitistes, ses caricaturistes, ses terrasses animées.

Une balade qui permet surtout de s’imprégner de l’atmosphère si particulière de cette ancienne place de village fréquentée autrefois par tout le petit monde de la bohême montmartroise (chansonniers, poètes, peintres…).

Au sommet de la Butte, Montmartre a son joyau : la Basilique du Sacré-Cœur, le monument le plus visité après la cathédrale Notre-Dame de Paris, dont la première pierre a été posée en 1875.

Construite dans un style romano-byzantin, érigée pour commémorer les évènements terribles de la Commune, la Basilique a cette particularité de rester toujours d’une blancheur immaculée grâce à la qualité des pierres utilisées lors de sa construction. Son Campanile, haut de 84 mètres, abrite l’une des cloches les plus célèbres du monde. Baptisée La Savoyarde, elle a été coulée en 1891 et pèse pas moins de 19 tonnes.

Et avant de quitter la Butte Montmartre, une halte incontournable s’impose sur l’esplanade de la prestigieuse basilique, qui offre l’une des plus belles vues panoramiques sur Paris.

Syndicat d’initiative de Montmartre : 21, place du Tertre, 75018 Paris. Tel : 01 42 62 21 21
 
> Plus d’infos
 
Crédits photo : Myrabella

Palais de Tokyo : un écrin pour l’art contemporain

Avec ses 22 000 m2 dédiés à la création, le Palais de Tokyo abrite l’un des plus grands centres d’art contemporain d’Europe, un écrin pour le design, l’art plastique, la mode, la vidéo, le cinéma, la littérature, la danse, la musique… Visite guidée.

Le Palais de Tokyo étend sa prestigieuse façade sur la colline de Chaillot, dans le 16e arrondissement de Paris, entre la Tour Eiffel et les Champs-Élysées. L’aile Est abrite le musée d’Art moderne de la ville de Paris, l’aile Ouest accueille depuis 2002 le « Palais de Tokyo-site de création contemporaine».

Musée, mais aussi atelier et laboratoire de la création actuelle, ce lieu unique consacré à l’art contemporain est devenu en quelques années un site incontournable dans le paysage culturel français et international. Il est l’un des centres d’art les plus visités d’Europe et un véritable lieu d’émergence pour l’art contemporain.

Le Palais de Tokyo est un lieu convivial, d’échanges et de surprises, qui se veut « enchanté et violent, poétique et transgressif, sensuel et méditatif, vaste et intime, public et secret, où l’on sait être enthousiaste sans être pontifiant, décontracté et attentif, pointu mais accessible, où l’on ne travaille pas sur l’art mais avec l’art…».

Expositions, conférences, ateliers, projections, spectacles, musique… Cet immense centre culturel, effervescent, aventureux et décalé, fait découvrir et encourage la création contemporaine avec une programmation éclectique et inventive autour d’artistes émergents et confirmés venus de tous horizons.

Au fil de la visite et d’ateliers étonnants, le public est invité à se plonger dans l’histoire des œuvres exposées et dans l’univers de la création contemporaine.

Empruntez le Palais des préludes, première étape pour s’approprier le Palais de Tokyo. Puis laissez-vous guider : balade-conversation, balade curieuse, balade rapide, souvenirs décalés ou café bazar… explication des installations, des performances…

Le Palais de Tokyo propose des formats d’accompagnement sur-mesure pour les jeunes, scolaires ou universitaires, avec parcours, débats, rencontres professionnelles.

Via son « Little Palais », il réserve aussi une place de choix au jeune public, notamment au travers des formidables activités « Tok Tok », qui permettent aux enfants, réunis près des œuvres dans les espaces d’exposition, de partir pour un joli voyage à l’école de l’imaginaire, d’avoir une approche ludique du travail des artistes. Un petit Palais qui les aide à développer leur sens de l’observation, leur autonomie, leur inventivité.

Au Palais de Tokyo, tout incite à découvrir, à apprendre… à « imaginer l’imaginaire ».

Palais de Tokyo : 13, avenue du président Wilson, 75016 Paris.

> Plus d’infos

Crédit photos : Dalbera

Salon du Bourget : l’aéronautique et l’espace sous les projecteurs de la 50e édition

Le 50e  Salon international de l’aéronautique et de l’espace, baptisé familièrement « Salon du Bourget », se tiendra du 17 au 23 juin 2013 au Parc des expositions du Bourget, sur le site de l’aéroport, au nord-est de Paris.

C’est le plus ancien et le plus important salon du monde dédié à l’industrie aéronautique et spatiale. Le Salon du Bourget donnera le coup d’envoi de sa 50e édition le 17 juin prochain et se prépare à recevoir pendant une semaine l’ensemble des acteurs de l’industrie mondiale et des milliers de visiteurs autour des dernières innovations technologiques.  

Le Salon du Bourget  propose 130 000 m2 d’expositions commercialisées (halls, villages, chalets, surface extérieur) et 192 000 m2 d’expositions d’aéronefs. Sans compter les 150 aéronefs en présentation aérienne et en exposition. Il est l’occasion de découvrir des prototypes, d’applaudir des démonstrations aériennes ou de visiter le musée de l’Air et de l’Espace tout proche.

Pour cet évènement toujours exceptionnel, rendez-vous incontournable pour la profession et le public de passionnés, toute la filière industrielle est sur le pont, représentée par ses exposants qui font découvrir aux visiteurs : aéronefs, espace, satellites, télécommunications, armements aéroportés et au sol, équipements, maintenance, services…

En marge de son aspect festif, le Salon du Bourget est surtout un lieu de rencontre et de convergence privilégié pour les décideurs du secteur, venus du monde entier, qui  y exposent, y vendent et y achètent les toutes dernières innovations. Comme le souligne les organisateurs : « Grâce à l’engouement suscité  auprès de la communauté aérospatiale mondiale et du grand public, le Salon offre des opportunités d’affaires, de connaissance et de visibilité qui n’ont pas d’égal ».

Le Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris-Le Bourget, organisé par SIAE, filiale à 100% du GIFAS, le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales, a lieu tous les deux ans depuis plus de 100 ans.

Chacune de ses éditions remporte un succès considérable. En 2011, le Salon a accueilli plus de 2000 exposants venus de 45 états, 290 délégations officielles venues d’une centaine de pays, plus de 150 000 visiteurs professionnels et plus de 200 000 visiteurs grand public.

Salon de l’Aéronautique et de l’Espace : Parc des Expositions du Bourget, 93350 Le Bourget. Du 17 au 20 juin 2013 : journées exclusivement réservées aux professionnels; du 21 juin au 23 juin 2013 : journées ouvertes au grand public.
 
> Plus d’infos